13 févr. 2010

antigone sujet

aSujet : Pensez-vous comme Ismène, que les personnes plus âgées que vous ont -souvent raison dans ce qu’elles disent et font ? Votre réflexion devra se baser sur des exemples tirés de vos lectures.

Dans l'imaginaire collectif des gens, plus on avance dans l'âge, plus on devient sage et donc on réfléchit mieux que les moins âgés. Cette équation est-elle toujours correcte ?

Dans toutes les cultures, depuis la nuit des temps, la vieillesse est considérée comme la période de la vie où l'homme devient plus sage et plus sensé. En effet, grâce aux multiples expériences que le vieux accumule au fil de plusieurs années, il acquiert la clairvoyance, la sagesse et la raison. D'ailleurs, c'est en partie pour cette raison qu'on étudie l'Histoire : on considère que l'expérience des générations qui ont précédé est intéressante et bénéfique.

Pour toutes ces raisons, les vieux jouissent au sein de la société d'un grand respect. Nos parents veillent sur notre éducation parce qu'ils sont mieux armés que nous dans la vie pleine de dangers et de problèmes. Grâce à eux, nous les adolescents traversons plusieurs entraves et évitons plusieurs écueils. Ils nous éclairent le chemin et nous montrent ce qui est bon et ce qui est mauvais. Dans un roman comme Le Vieil homme et la Mer, l'auteur Ernest Hemingway rend hommage à la vieillesse à travers un personnage vieux qui incarne le courage et le bon sens.

La jeunesse correspond la plupart du temps à l'irresponsabilité, à la témérité et à la folie. Antigone nous fournit un exemple éloquent : cette jeune fille ne mesure pas l'ampleur du danger qu'elle court en bravant la loi de Créon. La raison lui dicte de ne pas affronter son oncle ; mais son tempérament et la fougue de la jeunesse la poussent à faire le contraire. Les jeunes, inconscients, s'adonnent à la drogue, à la cigarette et aux boissons alcooliques. La plupart d'adultes attribuent leurs vices et défauts à la jeunesse. Dans le Rouge et le Noir, un roman de Stendhal, le héros, un jeune homme, trouvera la mort à la fin de l'histoire à cause de sa jeunesse.

Mais cela n'est pas toujours vrai. Dans plusieurs cas les personnes qui ne sont plus jeunes sont plus téméraires et plus déraisonnables que les jeunes. Combien de quadragénaires et même de vieux errent à longueur de journée derrière le volant de leur voiture pour draguer de jeunes filles ! Nombre de personnes âgées dans notre société sont déférées devant le tribunal, parce que la police les a surpris dans des situations immorales. L'âge devient parfois une période où les défauts de l'individu se renforcent : certains ivrognes, fumeurs et toxicomanes deviennent invétérés au fur et à mesure qu'ils avancent dans l'âge.

Le roman de Balzac, Eugénie Grandet, nous montre un vieux Monsieur Grandet dans un état blâmable. L'homme qui est âgé est en proie à un amour excessif de l'or et de la richesse. Il prive sa famille de la belle vie et cause la mort de sa femme à cause de son avarice. Par contre sa fille Eugénie, qui est jeune, est plus raisonnable, plus scrupuleuse et plus sensée. Elle est aussi plus charitable et plus compatissante. Combien de jeunes font des exploits que les adultes sont incapables de réaliser !

La jeunesse est un atout et non un handicap. Les pays européens souffrent de nos jours de la sénilité qui menace leur économie. Plusieurs écrivains ont écrit des romans, de la poésie et des nouvelles à un âge précoce.

La personne âgée n'est pas forcément plus sensée et plus raisonnable que la personne jeune. Des vieux se comportent tels des gamins, et au contraire des jeunes se comportent comme des philosophes. La jeunesse est une période belle et pleine d'énergie et de force. Il faut l'exploiter dans la construction de la personnalité. Les psychologues disent que la personnalité est façonnée durant cette période. Donc, le vieux n'est que l'image du jeune qu'il a été.

Au fur et à mesure qu'on avance dans l'âge on acquiert plus d'expériences et donc plus de sagesse ; mais ce n'est pas toujours le cas. La jeunesse a ses atouts et ses défauts, comme la vieillesse a les siens. Mais aujourd'hui, est-ce qu'on n'assiste pas à la disparition des frontières entre les âges ? Combien de jeunes sont lassés de vivre comme s'ils avaient vécu pendant un siècle !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire